Home / Faits Nouveaux / Abdel Samad représente Aoun lors de la cérémonie de passation du poste de gouverneur du Lions Club district 351: Pas de paix sans justice
عبد الصمد اندية الليونز 1

Abdel Samad représente Aoun lors de la cérémonie de passation du poste de gouverneur du Lions Club district 351: Pas de paix sans justice

Une cérémonie de passation a été organisée par l’Association Internationale des Lions Club, District 351 (Liban, Jordanie et Palestine), entre l’ancien directeur, Jean-Claude Saadeh, et la Gouverneure Aida Kaawar, au Théâtre de la Municipalité de Chiyah, sous le patronage du président de la République, Michel Aoun, représenté par la ministre sortante de l’Information, Manal Abdel Samad.

A la fin de la cérémonie, la ministre Abdel Samad a prononcé un discours sur les activités caritatives, sociales et réformatrices du Lions Club : “Il n’y a rien de plus beau que nos associations grandissent selon un système de fraternité et de solidarité dans lequel les préjugés, le fanatisme et l’indifférence s’estompent et l’humanité s’élève.”

S’attardant sur la commémoration de l’explosion du port de Beyrouth, la ministre a salué les âmes des victimes et de leurs familles, des sans-abri et des blessés, confirmant une fois de plus qu’« il n’y a ni paix ni sécurité sans justice qui nous protège, fortifie notre patrie et consolide les concepts d’humanité et d’Etat de droit ».

“Et comme si la terrible crise économique du Liban et la pandémie de coronavirus ne suffisaient pas, aujourd’hui la plus terrible catastrophe environnementale s’est ajoutée au fardeau, à savoir les incendies qui ont dévoré les richesses naturelles du Akkar”, a-t-elle déploré.

S’adressant à « nos amis du Lions Club », la ministre Abdel Samad d’ajouter : « Vos projets appellent à la fraternité, à l’égalité et à la propagation des liens d’amour et de bonté. Ils stimulent l’esprit de coopération entre les peuples, en fournissant des services éducatifs et médicaux, en consolidant des projets environnementaux, en promouvant des initiatives éducatives et culturelles, et en encourageant la convergence et l’échange d’idées », souhaitant enfin à Mme Aida Kaawar plein succès dans ses nouvelles fonctions.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *