Home / Faits Nouveaux / Abdel Samad : Le Cabinet approuve l’annulation des examens officiels pour l’année 2020 et affirme la nécessité d’une application stricte des mesures préventives
عبد الصمد

Abdel Samad : Le Cabinet approuve l’annulation des examens officiels pour l’année 2020 et affirme la nécessité d’une application stricte des mesures préventives

Le gouvernement s’est réunit ce mardi au palais présidentiel de Baabda et a décidé de compléter le progrès du contrat entre la compagnie « Sonatrach » et le ministère de l’Energie et de continuer les recherches autour de la question présentée par le ministère dans une séance prochaine après avoir reçu l’avis du comité législatif et consultatif du ministère de la Justice à ce sujet.

Le Conseil des ministres s’est également mis d’accord sur l’approbation de la demande du ministère de l’Education d’annuler exceptionnellement les examens officiels secondaires et le baccalauréat technique pour l’année 2020, en conformité avec les contrôles et la fin de l’année scolaire à distance pour tous les niveaux.

Au début de la séance, le président Aoun a mis l’accent sur l’importance des enquêtes judiciaires en cours, liées à la lutte contre la corruption, affirmant la nécessité de parvenir à des fins dans toutes les questions traitées, « d’autant plus que l’opinion publique suit la procédure et attend des approches critiques à ce sujet. »

A l’issue de la séance , la ministre de l’Information, Manal Abdel Samad, a confirmé que « le nombre de personnes infectées par le coronavirus augmente et que les citoyens doivent porter des masques. Nous n’avons pas encore pris de décision quant à la réouverture des stades et des gymnases en raison de la gravité de la situation. » Elle a  annoncé  que le premier ministre Hassan Diab,  a déclaré que « rien ne restera de l’économie si la santé du citoyen était compromise », en appelant les Libanais « à ne pas sous-estimer la pandémie ». M. Diab, a ajouté  que « Nous sommes au deuxième jour de la phase de réouverture progressive du pays, mais il est malheureusement clair que les gens ont franchi toutes les étapes et ont ouvert le pays sans adhérer aux mesures préventives, et c’est ce que nous craignions. »

Il a demandé aux forces de sécurité « de mettre strictement en œuvre les mesures [préventives] ».

Abdel Samad a souligné que le Cabinet  a également mandaté le Conseil du développement et de la reconstruction pour renégocier avec l’entreprise, propriétaire de l’usine de Ghosta, pour le tri et le traitement des déchets ménagers solides à la lumière des propos des ministres.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *