Home / Économie / Un nouvel accord de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique est scellé
FILE PHOTO: The flags of Canada, Mexico and the U.S. are seen on a lectern before a joint news conference on the closing of the seventh round of NAFTA talks in Mexico City, Mexico, March 5, 2018. REUTERS/Edgard Garrido/File Photo
FILE PHOTO: The flags of Canada, Mexico and the U.S. are seen on a lectern before a joint news conference on the closing of the seventh round of NAFTA talks in Mexico City, Mexico, March 5, 2018. REUTERS/Edgard Garrido/File Photo

Un nouvel accord de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique est scellé

L’accord commercial entre les trois Etats (AEUMC) est une modernisation de l’Alena, qui datait de 1994.
Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique sont parvenus, dimanche 30 septembre, à un accord de libre-échange pour l’Amérique du Nord nommé l’accord Etats-Unis – Mexique – Canada (AEUMC) en remplacement d’un traité datant de 1994, selon un communiqué conjoint américano-canadien. « Aujourd’hui, le Canada et les Etats-Unis sont parvenus à un accord de principe, de concert avec le Mexique, sur un nouvel accord commercial », disent le représentant au commerce des Etats-Unis, Robert Lighthizer, et la ministre des affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, dans un communiqué commun.
« L’AEUMC offrira à nos travailleurs, agriculteurs, éleveurs et entreprises un accord commercial de grande qualité qui donnera lieu à des marchés plus libres, à un commerce plus équitable et à une croissance économique solide dans notre région », souligne ce communiqué, publié seulement quatre-vingt-dix minutes avant l’expiration d’une date butoir, imposée par les Etats-Unis pour arriver à rallier le Canada au compromis déjà trouvé par Mexico et Washington.

Selon les premiers éléments disponibles, l’accord offre aux Etats-Unis un accès à environ 3,5 % du marché laitier canadien, évalué à 16 milliards de dollars, tout en protégeant le Canada d’éventuels tarifs douaniers automobiles. Selon une des sources de l’agence de presse Reuters, le gouvernement canadien s’est engagé à dédommager les producteurs concernés par cet accord.

« Nous célébrons l’accord trilatéral. Il ferme la porte à la fragmentation commerciale de la région. Alena 2 donnera de la sécurité et de la stabilité au commerce du Mexique avec ses partenaires en Amérique du Nord », a tweeté M. Seade, qui représentait le président-élu mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador durant les négociations. Fin août, les Etats-Unis et le Mexique avaient annoncé un accord commercial après de longues semaines de négociations et espéré que le Canada pourrait se joindre à eux pour donner naissance à l’accord de libre-échange nord-américain Alena version 2.0.

L’Aléna était une des bêtes noires du président Donald Trump, qui l’accusait d’avoir causé la perte de millions d’emplois américains, notamment dans le secteur automobile. Le président américain avait répété ses critiques contre l’Aléna samedi devant ses partisans en Virginie-Occidentale, soulignant que le nouvel accord conclu avec le Mexique était « un bon accord pour les deux pays ». « Nous verrons ce qui se passera avec le Canada, s’ils se joignent [à l’accord], ils doivent se montrer équitables », avait lancé M. Trump, en réitérant ses vives attaques contre les taxes protégeant le secteur laitier canadien.

Source : lemonde.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *