Home / Divers / Mohammed Ben Salman visé par une plainte à Paris pour complicité d’actes de torture au Yémen
Saudi Crown Prince Mohammad bin Salman bin Abdulaziz Al Saud (L) arrives to meet French Prime Minister Edouard Philippe (Not Pictured) in Paris, France, 09 April 2018. Photo: ---/SPA/dpa
Saudi Crown Prince Mohammad bin Salman bin Abdulaziz Al Saud (L) arrives to meet French Prime Minister Edouard Philippe (Not Pictured) in Paris, France, 09 April 2018. Photo: ---/SPA/dpa

Mohammed Ben Salman visé par une plainte à Paris pour complicité d’actes de torture au Yémen

 

 

Une organisation humanitaire yéménite estime que le prince héritier saoudien, actuellement en visite en France, a ordonné des bombardements visant « sciemment » des civils en 2015.

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salman Al-Saoud, en visite officielle en France depuis dimanche, fait l’objet d’une plainte, déposée lundi 9 avril par une association yéménite de défense des droits de l’homme auprès de magistrats du pôle spécialisé sur les crimes de guerre du tribunal de grande instance de Paris, selon une information de Franceinfo confirmée à Reuters par les avocats français de l’ONG.

Taha Hussein Mohamed, avocat et directeur du Legal Center for Rights and Development (LCRD), et ses deux conseils français ont profité de la venue en France du prince héritier saoudien pour l’accuser officiellement de complicité de torture et de traitements inhumains au Yémen, en 2015, alors qu’il était ministre de la défense et qu’il dirigeait la coalition arabe engagée dans la répression des rebelles houthistes.

« L’existence de bombardements indiscriminés par les forces armées de la coalition touchant les populations civiles au Yémen sont de nature à caractériser des actes de torture », écrivent-ils, en citant des cas documentés par les organisations non gouvernementales Human Rights Watch (HRW), Amnesty international et Oxfam ou des rapports de l’Organsation des Nations unies. Selon Franceinfo, la plainte accuse Mohammed Ben
.Salman d’avoir « sciemment » pris pour cible des populations civiles yéménites

Source:(Le Monde)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *