Home / Tourisme / Tourisme
download

Tourisme

Le Liban est un pays où le tourisme et le secteur de service prospèrent. Il est caractérisé par sa diversité culturelle, ses sites monumentaux et ses paysages naturels.

Malgré sa petite superficie (10452 km²), le Liban a un patrimoine culturel riche accumulé à travers des milliers d’années de son histoire. Il a été un passage pour de différentes civilisations, y compris les Cananéens nommés plus tard les Phéniciens (les pionniers de l’alphabet, de l’industrie, du commerce et de la navigation), les Assyriens, les Chaldéens, les Grecs, les Romains, les Pharaons, les Perses, les Byzantins, les Omeyyades, les fatimides, les ayyoubides, les Croisés, les Mamelouks, et les Ottomans jusqu’au mandat français. 

Le Liban se caractérise par son climat modéré et ses trésors naturels pittoresques que renferme sa mer, ses montagnes couvertes de neige, ses plaines vertes et ses sources naturelles.

Une diversité qui offre aux touristes un grand confort. Ainsi les banques, les restaurants, les cafés les centres commerciaux, les théâtres, les cinémas, les centres de divertissement et les hôtels se répandent sur tout le territoire libanais.

Ces services touristiques sont présentés par un cadre humain professionnel fourni par les collèges et les universités spécialisés. Le Liban est un centre florissant du mouvement touristique international. Beyrouth est une capitale culturelle visitée par des orchestres mondiaux. Elle accueille des festivals et des activités artistiques et sportives. Elle est aussi un centre de conférences scientifiques et commerciales et de diverses expositions.

Le Liban est un pays touristique par excellence et la destination des touristes arabes et étrangers sans oublier les expatriés libanais. Le peuple libanais est bien instruit, sympathique, connu pour sa générosité, son hospitalité, son ouverture au monde et sa diversité culturelle et linguistique. Ainsi la proximité entre la montagne et la capitale, permet aux touristes de se déplacer entre les régions en une seule journée sans fatigue, d’où provient le surnom du Liban “la Suisse de l’Orient”.

Au début de l’année 2009, le “New York Times” a inclus le Liban sur la liste des pays favoris du Loisir et a estimé que le Liban “se prépare à reconquérir son titre comme étant “Paris du Moyen-Orient”. Le Liban se caractérise par de nombreuses activités touristiques comme:

Eco-tourisme: désigné encore par “le tourisme vert”. Les plus importantes réserves naturelles au Liban sont: Les Cèdres du Shouf, Horsh Ehden, les îles des Palm (lapins), Bentael (Jarrod Jbeil), la Côte de Tyre, les Cèdres de Tannourine, Al-Yamuna, ajoutons 28 réserves naturelles, et 17 sites naturels.

Le Tourisme religieux: le Liban est un pays modèle de la convergence des religions et des civilisations. Il est unique par la diversité des communautés des croyances et des rituels. Sur son territoire, il y a une grande variété des lieux de culte comme les cathédrales, les églises, les monastères, les mosquées et les retraites pour la méditation.

Le Tourisme de santé: Le Liban est nommé “l’Hôpital du Moyen-Orient” grâce à son secteur de santé unique par son développement.

Le tourisme sportif: Le Liban est un centre du sport au Moyen-Orient. Les stades et les arènes libanais accueillent des activités mondiales y compris: Les jeux de la Francophonie, le Marathon Sportif. Le tourisme sportif comprend: le tourisme balnéaire, le tourisme de mer et le tourisme de ski dans 6 stations couvertes de neige cinq mois par an à: Al-Arez, Faraya, Ouyoun Siman, Laklouk, Fakra , Qanat Bakish et Zaarour.

Le Liban est célèbre par ses produits d’artisanat comme: les couteaux décoratifs, les paniers, les tapis, la poterie, le tissage de cuivre, le verre soufflé, l’or et l’argent.

Le Liban est une “mosaïque culturelle” de première classe. Il comprend des repères orientaux et occidentaux datant de l’âge de pierre, des temples phéniciens et romains et des châteaux des Croisés, des Mamelouks, des mosquées et des bains publics ottomans.

Le tourisme culturel: Le Liban est riche en monuments historiques, naturels, sociaux et culturels accumulés à travers les époques. Parmi les sites monumentales libanais: le palais de Beiteddine, le Château de Baalbek, le Château de Sidon, la grotte de Jeita …

Les principaux musées du Liban: Musée national de Beyrouth, le Musée des Antiquités de l’Université américaine à Beyrouth, le Musée de la science pour les enfants, le Musée de Nicolas Ibrahim Sursock à Achrafieh le Musée du Savon à Saida, le Musée de la Soie, le Musée de Beiteddine à Chouf, le Musée de Baalbek, le Musée de la cire à Jbeil, le Musée du monastère de Saint-Antoine le Grand à Qozhaya, le Musée de Gibran (l’écrivain Gibran Khalil Gibran) – à Bcharri…

La capitale Beyrouth et les régions libanaises comprennent un grand nombre de théâtres qui présentent des pièces de théâtre en arabe, en français, en anglais et d’autres langues. Le théâtre libanais qui a contribué à la renaissance du théâtre arabe, traite des questions sociales et politiques d’une façon comique satirique. Les salles de cinémas sont nombreuses au Liban et spécialement à Beyrouth, offrant les derniers films locaux, arabes et occidentaux.

Le Liban accueille des expositions concernant l’industrie, le commerce, l’agriculture, la technologie et la culture. Par exemple, “l’Exposition Arabe et International du Livre à Beyrouth” s’est transformée en un événement culturel annuel. 

Des dizaines de festivals sont organisés chaque été auxquels participent des artistes libanais et étrangers. Nous citons: Le Festival International de Baalbek, le Festival International de Tyre, le Festival international de Beiteddine, le Festival International de Bustan pour la Musique et les Arts, les Festivals de Anjar, les Festivals Internationaux de Byblos, les Festivals de Dayr-el-amar, le Festival du Film de Beyrouth. 

La cuisine libanaise s’est imposée aux quatre coins de la planète comme l’une des meilleures en son genre. Elle combine des spécialités orientales et étrangères. Le Liban comprend des dizaines de restaurants internationaux qui satisfont tous les gouts.

Le “Zajal” qui est un art populaire traditionnel en forme de poésie arabe mais en langue parlée.

La danse folklorique libanaise “la Dabke” est populaire. Elle se propage entre des peuples de l’Europe de l’Est. “La Dabke” est souvent pratiquée dans les festivals, les fêtes et les mariages.

Le Liban a récemment découvert de grandes réserves de pétrole et de gaz ce qui lui permet de commencer une nouvelle phase de son histoire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *