Home / Faits Nouveaux / Macron retrouve Merkel pour resserrer le couple franco-allemand
French President Emmanuel Macron (R) and German Chancellor Angela Merkel pose upon her arrival at the Elysee Palace for a working dinner ahead of the EU summit in Paris on October 13, 2019. (Photo by ludovic MARIN / AFP)
French President Emmanuel Macron (R) and German Chancellor Angela Merkel pose upon her arrival at the Elysee Palace for a working dinner ahead of the EU summit in Paris on October 13, 2019. (Photo by ludovic MARIN / AFP)

Macron retrouve Merkel pour resserrer le couple franco-allemand

Le couple franco-allemand cherche à renforcer ses liens, alors que l’Europe doit faire face à une crise internationale en Syrie.

En pleine crise sur la Syrie, Emmanuel Macron, Angela Merkel et leurs gouvernements sont attendus mercredi 16 octobre à la mi-journée à Toulouse pour afficher l’entente franco-allemande à la veille d’un sommet européen qui s’annonce chargé.

Le président français et la chancelière allemande se retrouvent en pleines tensions internationales, marquées par des efforts de dernière heure pour conclure un accord sur le Brexit et une semaine après le début de l’offensive turque contre les Kurdes en Syrie. Paris et Berlin ont tous deux vivement condamné la décision du président turc Recep Tayyip Erdogan, mais les Européens semblent impuissants à peser face aux acteurs du conflit syrien. A l’occasion de ce premier conseil des ministres franco-allemand de l’année, la préfecture de Haute-Garonne interdit les manifestations dans le centre de Toulouse et aux abords des installations d’Airbus, près de l’aéroport. Un rassemblement syndical est toutefois prévu en fin de matinée à la limite de la zone rouge.

Angela Merkel et Emmanuel Macron vont chercher à aligner leurs positions sur les nombreux sujets au menu du sommet européen de jeudi et vendredi: la politique industrielle, la défense, mais aussi les dernières négociations du Brexit, la position de l’UE contre l’attaque turque en Syrie ou encore la réponse à opposer à Google qui refuse de rémunérer les médias au mépris de la nouvelle directive européenne. Lors d’un Conseil de défense, ils essaieront notamment d’élaborer des règles communes sur les exportations d’armes, malgré leurs divisions. Contrairement à Paris, Berlin a stoppé ses ventes d’armes à l’Arabie Saoudite après l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *