Home / Faits Nouveaux / Netanayhu met en garde l’Iran contre la fermeture du détroit d’accès à la mer Rouge
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu looks on as he chairs the weekly cabinet meeting on July 6, 2014 at his Jerusalem office. Violence which rocked east Jerusalem for three days following the kidnap and murder on July 2 of a Palestinian teenager, spread to half a dozen Arab towns in Israel.   AFP PHOTO / POOL /GALI TIBBON
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu looks on as he chairs the weekly cabinet meeting on July 6, 2014 at his Jerusalem office. Violence which rocked east Jerusalem for three days following the kidnap and murder on July 2 of a Palestinian teenager, spread to half a dozen Arab towns in Israel. AFP PHOTO / POOL /GALI TIBBON

Netanayhu met en garde l’Iran contre la fermeture du détroit d’accès à la mer Rouge

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a mis en garde mercredi soir l’Iran contre toute tentative de fermeture d’une voie maritime importante menant à la mer Rouge.« Si l’Iran tente de bloquer le détroit de Bab al-Mandab, je suis convaincu que le pays se trouvera face à une coalition internationale déterminée à empêcher cela », a- t-il déclaré lors d’une cérémonie.
« Si l’Iran tente de bloquer le détroit de Bab el-Mandeb, je suis persuadé que ce pays se retrouvera face à une coalition internationale déterminée à l’en empêcher.Cette coalition inclura également Israël », Netanyahou qui s’est exprimé lors d’un défilé de nouveaux officiers de marine à Haïfa.Le ministre de la guerre Avigdor Lieberman, également présent à la cérémonie, a ajouté dans un discours distinct qu’Israël avait « récemment entendu parler de menaces visant à attaquer des navires israéliens en Mer Rouge ».

Ce détroit, une des voies maritimes les plus actives du monde est vital pour les livraisons de pétrole des pays du Golfe.

Bab el-Mandeb sépare la péninsule arabique de la Corne de l’Afrique et la mer Rouge de la mer d’Arabie. Il est emprunté par des pétroliers en provenance d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Koweït et de l’Irak qui se rendent en Europe et au delà par le Canal de Suez.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *