Home / Faits Nouveaux / Indonésie : l’île touristique de Lombok secouée par un séisme meurtrier
An Indonesian man examines the remains of houses, after a 6.4 magnitude earthquake struck, in Lombok on July 29, 2018. 
A powerful earthquake on the Indonesian tourist island of Lombok killed at least 10 people, injured dozens and damaged hundreds of homes on July 29, officials said.  / AFP PHOTO / Aulia AHMAD
An Indonesian man examines the remains of houses, after a 6.4 magnitude earthquake struck, in Lombok on July 29, 2018. A powerful earthquake on the Indonesian tourist island of Lombok killed at least 10 people, injured dozens and damaged hundreds of homes on July 29, officials said. / AFP PHOTO / Aulia AHMAD

Indonésie : l’île touristique de Lombok secouée par un séisme meurtrier

Ce tremblement de terre a provoqué des scènes de panique, des habitants fuyant leurs maisons et des occupants d’hôtels se précipitant à l’extérieur. Le séisme, dont l’épicentre était situé à une faible profondeur, sept kilomètres, a eu lieu à 6 h 47, heure locale dimanche (0 h 47 en France). Il a été suivi par plus d’une centaine de répliques, a précisé l’institut américain de géophysique USGS.

« Treize personnes sont mortes, des centaines ont été blessées et des milliers de maisons ont été endommagées dans le séisme. Nous sommes encore en train de collecter des informations », a déclaré dans un communiqué un porte-parole de l’agence indonésienne de gestion des catastrophes. Un précédent bilan de la même source faisait état d’au moins 10 morts et 40 blessés.

Le ministère malaisien des affaires étrangères a indiqué qu’une de ses ressortissantes avait péri dans le séisme, et que six autres étaient blessés.

« Ils se trouvaient tous au pied du mont Rinjani quand l’incident s’est produit », a-t-il précisé en référence à ce volcan culminant à quelque 3 700 mètres et dont les sentiers de randonnée sont très populaires. Les multiples répliques ont contribué à nourrir la panique dans certains villages, comme à Sembalun, dans l’est de l’île.

Plus de 200 personnes dont les maisons ont été endommagées ou détruites ont planté des tentes. Certaines refusaient de rentrer chez elles de crainte que de nouvelles secousses n’achèvent de détruire leur domicile. Le toit d’une clinique locale s’est effondré, ses murs fissurés. Certains habitants ont expliqué qu’ils avaient besoin de couvertures et de nourriture.

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 kilomètres au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. Cette île est une destination touristique réputée et se trouve à une centaine de kilomètres à l’est de l’île de Bali, elle aussi très touristique.

Autre conséquence du puissant séisme, les sentiers de randonnée très populaires sur le mont Rinjani, ont été fermés à la suite de glissements de terrain.

Deux touristes espagnols qui escaladaient le mont avec un guide local au moment où le séisme s’est produit ont été légèrement blessés à la suite d’un glissement de terrain, a déclaré le propriétaire d’une maison d’hôtes proche du volcan Rinjani.

A l’hôtel Katamaran sur la plage de Senggigi, une trentaine d’hôtes se sont précipités dans le lobby de l’établissement pendant une demi-heure, avant de regagner leurs chambres.
Le séisme a aussi été ressenti sur les petites îles de Gili, au large de Lombok, des destinations touristiques populaires. « Heureusement, il n’y a eu aucune scène de panique pendant le séisme, même s’il était assez puissant », estime une réceptionniste de l’hôtel Ombak Paradise, sur l’île de Gili Air.

Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée, a indiqué le porte-parole de l’agence indonésienne de géophysique et de météorologie.

L’Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Le pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont pas dangereux.

Source : Le Monde

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *